Top 5 des questions : Mon projet d’achat immobilier pendant le confinement

Qu’advient-il de mon projet d’achat immobilier, pendant cette période de COVID ? Face au confinement général, un ralentissement forcé du secteur immobilier est constaté, mais loin de se laisser abattre, il semble ne pas s’être entièrement arrêté de tourner pour autant. Le marché de la transaction immobilière a su rebondir et un certain nombre de dispositifs permettent aujourd’hui aux achats ou projets d’achats en cours d’aboutir, tant bien que mal. De votre côté, les questions et incertitudes sont nombreuses ?

Gestia solidaire tente ici de répondre aux principales interrogations possibles.


Premier achat immobilier

1 – Faut-il craindre un effondrement du marché de l’immobilier ?

Pas d’effondrement ni de retournement du marché à l’horizon, l’immobilier reste un secteur bien solide.

En revanche, un ralentissement du nombre de transactions est clairement constaté depuis le début du confinement, et devrait se prolonger, aussi longtemps que durera la crise sanitaire. La reprise qui suivra risque d’être aussi rapide que ne l’a été l’arrêt de tout cela. Reste simplement à savoir si cette crise aura un impact sur les montants des offres de vente, notamment les plus urgentes ou les plus anciennes.

projet immobilier

2 – Dois-je suspendre mon projet d’achat immobilier, en cours ?

Si vous aviez déjà signé un compromis de vente, il n’est pas nécessaire de chambouler vos projets des dispositions ayant été prises afin de pouvoir maintenir une activité minimum des courtiers, banques et notaires.

De même, si vous subissez une baisse de revenus et êtes inquiets quant à votre possibilité, sur les prochains mois, à honorer vos mensualités. Certaines offres de prêt incluent des clauses de report d’échéances ou de modularité du montant de la mensualité. À ce titre, nous vous incitons à faire le point sur votre contrat de prêt. Et faire appliquer cette clause afin de suspendre temporairement votre remboursement ou d’en alléger les mensualités sur la période de référence. Le plus judicieux reste d’échanger à ce sujet avec votre conseiller bancaire.

En revanche, sachez tout de même qu’en cas de force majeur, l’article 1218 du code civil prévoit l’annulation des engagements contractuels.

Projet d'achat en Confinement
COVID19

3 – Comment signer mon compromis de vente, durant le COVID19 ?

Depuis le 4 avril, signer une transaction immobilière depuis chez soi est possible, via un outil de visioconférence. Le logiciel « Lifesize », téléchargeable via un lien envoyé par mail par le notaire permet, en effet, à ce dernier (notaire) de recueillir le consentement des parties par une connexion cryptée et sécurisée.

En revanche, les délais de traitement pourraient bien augmenter au fil du temps, ainsi il convient de ne pas traîner pour en faire la demande.

Signature compromis

4 – Vous avez signé un compromis de vente, mais n’avez pas encore trouvé le financement ; quelles sont les solutions ?

Les visites immobilières ne constituant pas un motif de déplacement en période de confinement, et les déménagements étant également rendus impossibles par la situation, les recherches nécessitent d’être suspendues pour des raisons évidentes.Cela étant, rien ne vous empêche de poursuivre votre projet.

En effet, mettez à profit votre temps disponible pour préparer un dossier solide et consolider votre épargne.

Profitez-en également pour affiner ce projet immobilier :

  • contactez un maximum de personnes pour comparer les offres d’accompagnement pour votre future acquisition,
  • étudiez les offres de financements et taux d’emprunt optimaux, prenez un maximum de renseignements à tous les niveaux,
  • effectuez des simulations en ligne,
  • mais également, affinez vos attentes,
  • repérez tous les biens que vous voudrez aller visiter une fois que cela sera de nouveau possible.

De même, la visite virtuelle étant un concept de plus en plus répandu, peut-être parmi vos trouvailles rencontrerez-vous des biens pré-visitables virtuellement…

contrat signature

5 – En recherche d’un bien, dois-je attendre la fin de la crise pour relancer mon projet immobilier ?

En effet, un ralentissement du temps de traitement des dossiers découle des perturbations liées à la crise et au confinement.

Ainsi, une des conséquences sur les achats immobiliers est l’allongement des délais d’obtention de prêts, mettant ainsi en péril le maintien et l’aboutissement des transactions en cours.

Si vous avez dépassé ou si vous êtes sur le point de dépasser le délai de la « clause suspensive », généralement compris entre 45 et 60 jours, afin d’éviter que la vente ne tombe. Nous vous invitons à contacter le plus rapidement possible le vendeur et le notaire afin de trouver une solution pérenne. Ainsi il est possible d’obtenir, par exemple, un prolongement de la durée de cette clause suspensive. En prime, il y a de fortes chances que cela arrange tout le monde. De même, pensez à prévenir votre propriétaire actuel (ou vos propres futurs acquéreurs), de manière à demander un report de la date à laquelle vous étiez supposé quitter les lieux.

Bon à savoir : La prise en charge des demandes de crédits immobiliers varie d’un groupe bancaire à l’autre. Certains s’occupent en priorité des dossiers en cours, d’autres acceptent des nouvelles demandes, et d’autres encore ont mis un point d’arrêt au traitement de tous types de dossiers. N’hésitez pas à contacter régulièrement votre banquier pour savoir où en est le vôtre !

Profitez-en pour vous renseigner sur les avantages de l’investissement locatif responsable.

Des questions auxquelles nous n’avons pas pensé à répondre dans cet article ? Posez-les-nous ci-dessous !


Besoin de conseil ou d’un accompagnement dans vos projets d’investissement locatif

réussir son projet immobilier se faire accompagner

Besoin de conseil ou d’un accompagnement dans vos projets d’investissements locatifs , qu’ils soient en cours ou à venir. Vous êtes au bon endroit!!!

Vous nous laissez simplement vos coordonnées, on se charge de vous rappeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *