Rapport mal-logement Abbé-Pierre : 15 Millions de mal-logés en 2020

Télécharger le 25ème rapport sur le mal-logement 2020

Le mal-logement touche 15 millions en France en 2020 selon le dernier rapport de la Fondation Abbé-Pierre

Le rapport complet sur le mal-logement en 2020 de la Fondation Abbé Pierre c’est ici.

Définition du mal-logement par la Fondation Abbé Pierre

Le mal-logement n’a pas de définition légale en France. Même si on peut lui opposer le droit au logement opposable (DALO) qui est un droit fondamental d’accès au logement pour tous inscrit dans la Constitution.

La Fondation Abbé-Pierre, qui œuvre depuis de nombreuses années contre le mal-logement et réalise des études détaillées de la situation en France, a pu faire émerger des facteurs clés caractérisant la situation de mal-logement et qui sont:

l’absence de domicile personnel

les mauvaises conditions d’habitat

les difficultés pour accéder à un logement

les difficultés pour s’y maintenir

les blocages de la mobilité résidentielle.

Analyse du mal-logement en France en 2020

Le rapport du mal-logement en France en 2020 fait état de presque 15 millions de personnes mal-logées. Mais distingue deux catégories : 1-les personnes mal-logées et 2- les personnes en situation de fragilité par rapport au logement. Des chiffres qui s’aggravent en France depuis plusieurs années.

4 MILLIONS DE PERSONNES MAL-LOGÉES

Les personnes mal-logées sont recensés au nombre de 4 millions et regroupent toutes les personnes privés de logement personnel, soit :

sans-abris (143 000 personnes)

résidant dans des hôtels (25 000 personnes)

résidant dans des habitations de fortune (91 000 personnes)

hébergées chez un tiers de manière contrainte et n’ayant pas d’autre solution (643 000 personnes)

Mais aussi les personnes dans des situation d’habitation très difficiles :

Vivant dans des habitations privés de confort (2 090 000 personnes) . Comprend les logements remplissant au moins un de ces critères : pas d’eau courante, douche, WC intérieurs, coin cuisine, ou moyen de chauffage ou façade très dégradée

Vivant en surpeuplement accentué (934 000 personnes). Ménages auxquels manquent deux pièces par rapport à la norme de peuplement. La norme de peuplement est la suivante : une pièce de séjour pour le ménage ; une pièce pour chaque couple ; une pièce pour les célibataires de 19 ans et plus ; et, pour les célibataires de moins de 19 ans : une pièce pour deux enfants s’ils sont de même sexe ou s’ils ont moins de sept ans ; sinon, une pièce par enfant

« Gens du voyage » subissant de mauvaises conditions d’habitation (208 000 personnes)

Résidents de foyers de travailleurs migrants non traités (24 000 personnes) Résidents déclarés des foyers de travailleurs migrants en attente de traitement fin 2018

Ce qui donne un total des personnes mal logées (sans double-compte)  de 3 953 000 personnes soit presque 4 millions.

12 MILLIONS EN SITUATION DE FRAGILITÉ PAR RAPPORT AU LOGEMENT

Il s’ajoute aux 4 Millions de personnes mal-logées un nombre encore plus élevé de personnes en situation de fragilité par rapport à leur logement, 12 Millions.

Ces 12 Millions de personnes disposent d’un logement mais éprouvent des difficultés pour s’y maintenir. La Fondation Abbé-Pierre met en évidence que ces personnes forment «  un halo très large autour du noyau dur des 4 millions de personnes mal-logées ». Des chiffres qui s’aggravent surtout du côté de la précarité énergétique. En effet, les impayés de loyers restent stables. Mais ses personnes sont de plus en plus nombreuses à se priver de chauffage pour se maintenir dans leur logement.

Le rapport cite que « Les Français sont 44 % de plus qu’en 2006 à se priver de chauffage »

Ainsi les chiffres sont les suivants :

Propriétaires occupant un logement dans une copropriété en difficulté (1 123 000 personnes)

Locataires en impayés de loyers ou de charges (1 210 000 personnes)

Personnes modestes en situation de surpeuplement modéré (4 299 000 personnes). Personnes appartenant à des ménages des trois premiers déciles de niveau de vie auxquels manque une pièce par rapport à la norme de peuplement, à l’exclusion des ménages d’une personne

Personnes modestes ayant eu froid pour des raisons liées à la précarité énergétique (3 558 000 personnes)

Personnes en situation d’effort financier excessif (5 732 000 personnes). Personnes subissant un taux d’effort net supérieur à 35 %, leur laissant un reste-à-vivre inférieur à 650 euros par mois et par UC

LUTTER CONTRE LE MAL-LOGEMENT

La tension sur le marché immobilier due à l’offre de logements insuffisantes par rapport à la demande est une des causes du mal-logement. Puisqu’elle créée une augmentation des loyers qui pèse sur la part des dépenses des personnes aux revenus bas. Mais aussi exclut une partie des personnes du marché ne trouvant pas de logement adapté à leurs revenus et ayant des difficultés à convaincre des bailleurs surtout sur le marché immobilier privé.

Le rapport de la Fondation Abbé-Pierre met en avant que la baisse des aides au logement APL a pesé sur les personnes aux revenus les plus bas qui ont vu leur part de dépenses logement augmenter ces dernières années.

Le manque de foncier disponible dans les grands centres urbains face à l’augmentation de la population pèse aussi sur la situation de mal-logement avec moins de programmes de logements accessibles disponibles. Il est important de mobiliser le foncier existant notamment avec les lois pour louer abordable en complémentarité de l’offre de logements publics pour favoriser l’accès au logement.

S’engager contre le mal-logement en optant pour les services de gestion Matcher un bien pour louer ou gérer un logement abordable

Vous souhaitez avoir un accompagnement personnalisé en tant que Propriétaire pour rentabiliser et réduire le risque d’impayé de votre bien tout en louant abordable ou en tant que Locataire pour trouver un logement abordable grâce à un premier rendez-vous GRATUIT : Contactez-nous ici

INSCRIVEZ-VOUS AUSSI SUR Gestia-Solidaire.com

Rendez-vous sur : https://gestia-solidaire.com

Créez un compte sur notre site  un compte locataire (si vous recherchez un logement) ou propriétaire (si vous avez une annonce de logement à déposer)

Validez votre compte avec l’email reçu (Pensez à vérifier vos courriers indésirables). Puis, connectez-vous sur le site.

Remplissez les renseignements de votre profil et ajoutez une photo.

C’est parti ! Vous pouvez rechercher un logement abordable ou trouver un locataire responsable.

Sources 

Fondation Abbé Pierre, 25ème rapport sur le mal-logement, Consulté le 2 février 2020 URL : https://www.fondation-abbe-pierre.fr/documents/pdf/reml2020_rapport_complet_web.pdf

2 pensées sur “Rapport mal-logement Abbé-Pierre : 15 Millions de mal-logés en 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *