Louer un appartement au RSA ou sans emploi

Comment Louer un appartement au RSA ou sans emploi ?

Vous n’avez pas de CDI ou d’emploi? Vous bénéficiez d’aides type revenu solidarité active ou indemnités pôle emploi et la recherche d’un logement est un véritable parcours du combattant pour vous?

En effet, il est très difficile de trouver un logement quand on ne justifie pas d’un emploi type CDI. Les propriétaires particuliers et agences classiques ont peur du risque d’impayés, qui est jugé plus élevé pour une personne sans emploi.

Alors qu’elles sont les solutions qui existent pour vous aider à trouver votre futur chez soi. Il existe des solutions et il ne faut pas perdre espoir même si les démarches pour vous seront plus longues.

1-Mettez en place des aides et garanties qui existent pour booster votre dossier locatif 

La première des choses a faire est de montrer que vous pourrez payer et de rassurer votre futur propriétaire en lui apportant des garanties.

💡 Il existe des systèmes de garanties dite inversées qui se portent garante pour vous et assurent le paiement du loyer et des charges en cas de défaillance. 

▶▶▶ Un bon moyen de rassurer les propriétaires et agences immobilières 

Les garanties inversées pour les personnes au RSA ou indemnisées pôle emploi

La garantie Visale qui est GRATUITE et garantie le risque d’impayés et de dégradations

Il suffit de faire la demande en ligne et vérifier votre éligibilité sur www.visale.fr

Sous 48h vous aurez une réponse sous forme d’attestation qui permet de rassurer votre futur propriétaire 

👉 Vérifiez bien que le montant garantie par Visale couvre au minimum le loyer et charges du logement pour lequel vous postulez 

Des alternatives payantes existent comme Smartgarant, Cautioneo 

Les conditions de ressources de la Visale pour le calcul de la garantie sont les suivantes 🔽🔽🔽

  • L’ensemble des ressources du ménage sont prises en compte (  (Télécharger la Fiche-locataire-ressources-prises-en-compte.pdf) :
    • Des revenus d’activité
    • Soit des revenus de remplacement (ex. allocations Pôle Emploi, indemnités journalières)
    • Ou des revenus dits de complément (ex. allocation logement, allocations familiales, complément familial, allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), allocation de soutien familial, allocation journalière de présence parentale (AJPP)).
      • Les allocations logements sont prises en compte à hauteur de 67% (exemple : Aide au logement de 100€, elle sera intégrée au calcul des revenus à hauteur de 67€).

Le FSL et les APL

Il est indispensable de solliciter le maximum d’aides auxquelles vous aurez droit. 

👉 Premièrement renseignez-vous auprès du Fonds solidarité logement (FSL).

C’est un fonds qui va permettre de financer soit sous forme de :

  • prêt 
  • Aide non remboursable 

Vos frais de déménagement: dépôt de garantie, frais d’agence

💡 Le FSL est un coup de pouce non négligeable.

👉 Deuxièmement allez simuler sur la CAF le montant d’aide APL auquel vous pourriez avoir droit.

Cela vous aidera à vous projeter pour trouver un logement qui correspond à votre budget. Mais aussi appuyer votre dossier en montrant que cette aide financera une partie de votre loyer.

⚠ Le saviez-vous : Les agences immobilières classiques considèrent que 1/3 maximum de vos revenus peuvent être utilisés pour payer votre loyer et charges. Donc elles acceptent votre dossier sur ce critère. Par exemple : une personne qui gagne 600 euros est capable de payer 200 euros maximum de loyer et charges pour une agence classique.

2- Faire un dossier en béton pour se démarquer 

Ce dont on le plus peur les propriétaires c’est de faire un mauvais choix et de se retrouver face à des difficultés d’impayés et de dégradations.

Alors ils veulent être sûrs en choisissant les meilleurs dossiers. Ils traquent aussi les faux documents.

Ainsi pour monter un dossier locatif de qualité qui va rassurer les propriétaires 👉📑vous pouvez vous rendre sur dossierFacile

⚠ Dossier facile est une startup d’état qui certifie votre dossier et envoie un lien sécurisé que vous pouvez transmettre. 

Un gage de qualité qui peut faire la différence. 

👉Privilégiez aussi les demandes auprès de propriétaires particuliers 

Les propriétaires particuliers ont plus d’affect et pourront vous laisser une chance.

💡 Alors n’hésitez pas à multiplier les demandes sur leboncoin ou 👉 encore Locservices 

Ces deux sites vous permettent de trouver des annonces de particuliers sans passer par une agence immobilière.

Soit une chance de rencontrer le propriétaire et lui expliquer votre situation. 💸Mais aussi économiser sur les frais d’agence. 

4- Aller voir des agences immobilières sociales et à vocation sociale 

Malheureusement votre dossier va être souvent un second choix par rapport à d’autres dossiers jugés plus solides par les agences immobilières classiques ( Foncia, la Forêt…) ou des propriétaires particuliers.

💡 Une façon d’être privilégié est de vous adresser à des agences immobilières sociales et à vocation solidaire.

▶▶ 🏡 Ces agences immobilières sociales et à vocation sociale ont pour mission de favoriser l’accès au logement de personnes qui ont des difficultés à trouver un logement par manque de revenus ou absence de travail.

Ainsi elles pourront vous aider à trouver un logement et votre dossier sera sur d’être accepté.

Avec Gestia Solidaire nous sommes une agence immobilière solidaire. Nous pouvons vous aider sur Lyon & Paris. 👉Pour en savoir plus sur Gestia Solidaire c’est par ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.