100 000 ménages exclus de l’accession à la propriété

L’impact du durcissement des règles d’obtention de crédit immobilier

Le durcissement des règles d’obtention de crédit immobilier par la Banque de France a un impact direct sur les personnes aux revenus les plus modestes, qui a été estimé à 100 000 ménages concernés, soit 8 % des nouveaux emprunteurs..

En effet, le renforcement des règles d’attribution de crédits immobiliers par les institutions bancaires pour éviter la défaillance des emprunteurs crée une exclusion de personnes avec des revenus jugés trop faibles alors qu’ils pouvaient auparavant emprunter.

Les personnes les plus touchées vont être les ménages sans ou avec un apport jugé insuffisant et des revenus égaux ou inférieurs au SMIC. Puisque les institutions bancaires vont désormais appliquer une restriction drastique des prêts dépassant la règle d’endettement de 33% des revenus disponibles par rapport au prix d’acquisition et diminuer les délais d’emprunt à de 232,3 à 226,7 mois en moyenne, soit en moyenne 19 ans d’emprunt.

De plus, le taux des intérêts connaissent une légère hausse en 2020, même si ils restent stables avec un taux moyen brut entre 0,85 % (10 ans) et 1,80% (30 ans).

Les nouvelles conditions d’accès au crédit immobilier en 2020

Les nouvelles conditions d’accès au crédit immobilier en 2020 émises par la Banque de France ciblent les points suivants :

La durée des prêts accordés : Les prêts au-delà de 25 ne vont plus être accordés. Pour les banques, plus un crédit est long, plus le risque d’impayé augmente (c’est pour cette raison que les emprunts sur 25 ans sont plus chers que les prêts sur quinze ans). Une durée de 25 ans apparaît comme la durée maximum d’emprunt qui sera désormais accordée par les banques.

La diminution du taux d’effort :  Le taux d’effort d’emprunt qui est le ratio calculé par les banques des revenus que les personnes emprunteuses consacrent au paiement de leur emprunt. Actuellement, il pouvait atteindre 38 % dans certains cas. La Banque de France a décidé de mettre fin à cette pratique pour réduire le risque de crédit pour les banques, mais aussi pour les emprunteurs, en limitant le taux d’effort maximum à 33 %. Cela va obliger les ménages aux revenus les plus modestes à augmenter leur apport pour diminuer leur taux d’effort.

S’engager contre le mal-logement en optant pour les services de gestion Gestia-Solidaire pour louer ou gérer un logement abordable

Vous souhaitez avoir un accompagnement personnalisé en tant que Propriétaire pour rentabiliser et réduire le risque d’impayé de votre bien tout en louant abordable ou en tant que Locataire pour trouver un logement abordable grâce à un premier rendez-vous GRATUIT : Contactez-nous ici

INSCRIVEZ-VOUS AUSSI SUR GESTIA-SOLIDAIRE.COM

Rendez-vous sur : https://www.gestia-solidaire.com

Créez un compte sur notre site  un compte locataire (si vous recherchez un logement) ou propriétaire (si vous avez une annonce de logement à déposer)

Validez votre compte avec l’email reçu (Pensez à vérifier vos courriers indésirables). Puis, connectez-vous sur le site.

Remplissez les renseignements de votre profil et ajoutez une photo.

C’est parti ! Vous pouvez rechercher un logement abordable ou trouver un locataire responsable.

Sources 

PAP, Crédit immobilier : les nouvelles conditions pour emprunter, 23 janvier 2020, Consulté le 10 février 2020

URL : https://www.pap.fr/actualites/credit-immobilier-les-nouvelles-conditions-pour-emprunter/a21501

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *